Accueil Actualités Mpal : « Aucune loi islamique empêche à un mort d’être enterré...

Mpal : « Aucune loi islamique empêche à un mort d’être enterré »

Selon Ahmed Khalifa Niass, peut-être que le Khalife de la famille de Mame El Hadj Rawane Ngom a pris la décision qu’on n’enterre pas Isma Sow dans le cimetière de Mpal, sous l’angle social.

Droit religieux à une sépulture…

» Pour la religion musulmane, tout être humain a le droit d’avoir une sépulture. L’enterrement est la destinée de tous les morts et qu’importe la gravité de leurs fautes sur terre. Même si on tue un million de personnes, on a le droit d’être enterré », confie Ahmed Khalifa Niass.

Intérêt pour les vivants …

Pour M. Niass, il n’y a aucune règle islamique qui empêche à un mort d’être enterré. C’est le droit du défunt et les intérêts de ceux qui vivent, car le cadavre qui est dehors peut causer beaucoup de maladies.

Tolérance prophétique…

Le refus d’enterrer un mort ne peut pas se justifier dans la religion musulmane, soutient Ahmed Khalifa Niass. Mieux, il donne comme exemple le Prophète Mohamed qui, en son temps, s’est une fois levé pour saluer la mémoire d’un défunt juif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici