Musée mémorial Le Joola : « Pourquoi nous réclamons la destitution de l’administratrice Sokhna Gaye… »

0 9

En conférence de presse ce mardi 16 novembre 2021 à Ziguinchor, l’Association Nationale des Familles des Victimes et Rescapés du « Joola » est dans tous ses états.

Elle réclame purement et simplement la destitution de Sokhna Gaye, l’administratrice du mémorial musée le Joola, de ses fonctions. Par la voix d’Ely Bernard Diatta, chargé des affaires juridiques de l’association, la dame est désormais déclarée persona non grata.

« Nous avons été profondément blessés par ce manque de …, d’intelligence, de civilité et de politesse de la part de madame Sokhna Gaye. Nous exigeons son retrait de notre dossier pour les raisons suivantes : Elle a demandé à l’architecte de supprimer le monument du mémorial et son ascenseur pour la raison que nous diolas, nous ne connaissons pas l’ascenseur mais plutôt les escaliers. Elle a lourdement torpillé le contrat et le travail de l’architecte et fait échouer les travaux de l’architecte Madame Seynabou Ndiaye, responsable juridique et maître d’œuvre du mémorial en le combattant sans réserve », soutient Ely B. Diatta.

Poursuivant, il exige un bilan de la gestion de la dame depuis qu’elle est nommée administratrice du Musée. « Pour des raisons de transparence dans la gestion des deniers publics destinés au mémorial du Musée le Joola, nous exigeons de madame Sokhna Gaye qu’elle nous fasse le bilan de la gestion de son budget à travers des états financiers à l’image de l’office national des pupilles de la Nation. La mission qui sera chargée d’effectuer des visites du mémorial du musée au niveau international pour le benchmarking sera constituée à cet effet ici à Ziguinchor par le gouverneur »,  conclut Mr Diatta

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.