Ndeye 23 ans : « Ma belle-mère voulait que j’ai une coépouse »

0 18
Au Sénégal, dans beaucoup de familles, les jeunes épouses vivent l’enfer au quotidien. Ce, du fait de relations souvent tendues avec la mère ou les sœurs de leur époux.

Si les épouses imputent la responsabilité à leurs belles-sœurs ou aux caprices de la belle-mère, ces dernières ne manquent pas d’argument pour soutenir l’accusation contre elles. Mais dans tous les cas, cette institution qui vise le bonheur de deux âmes unies pour le meilleur et pour le pire, se transforme, parfois, en calvaire.

Le souhait de ma belle-mère est que j’ai une coépouse… «J’ai quitté Dakar pour rejoindre la maison conjugale à Kébémer, il y a trois ans. Mais, aujourd’hui, le souhait de ma belle-mère est que j’ai une coépouse. Puisque je ne suis pas de leur famille, elle veut que son fils épouse son homonyme qui était dans la maison. Elle pense que mon mari me donne tout son salaire. C’est pourquoi elle m’accuse de l’avoir marabouté. C’est ce qui est à l’origine de nos différends dans la maison. Je ne pouvais plus rester, alors je suis retournée pour être près de mon mari qui travaille ici à Dakar. Au début de ma grossesse, ma belle-mère disait que je ne voulais plus exécuter les tâches ménagères. Quelques temps après, elle a su que j’étais enceinte. Malgré ça, elle n’a pas arrêté à me faire faire des travaux domestiques durant toute la journée. J’avais même des œdèmes au niveau des pieds et je n’avais même pas le temps de m’occuper de mon époux. La réalité est qu’elle ne m’aime pas et ne le cache pas.»

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.