Niger : Après le départ de la France, l’échec de la méthode douce américaine

0 37

Alors que la France avait immédiatement condamné le coup d’État de juillet 2023 au Niger, les États-Unis s’étaient montrés moins critiques, misant sur le dialogue avec les nouvelles autorités. Washington espérait ainsi peser sur les choix stratégiques du pays et conserver sa base militaire d’Agadez. Mais quelques mois après le départ des derniers soldats français, les militaires américains se voient à leur tour poussés vers la sortie,selon France24

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.