Non respect du protocole d’accord et agressions : Les enseignants du G7 décrètent 48h de grève

0 7

Les enseignants du G7 ne décolèrent toujours pas. Pour exiger à l’Etat du Sénégal le respect du protocole d’accord du 30 avril 2018, ils décrètent 48h de grève. Il s’agit  d’un débrayage le mardi 22 juin à partir de 9h et une grève totale le mercredi 23 juin. Le comité scientifique du G7 dénonce aussi les multiples agressions dont sont victimes les enseignants dans les établissements scolaires.

Grève 

Le comité scientifique du G7 a décidé de boycotter les classes la semaine prochaine. En effet, ces enseignants, déterminés pour le respect du protocole d’accord du 30 avril 2018, ils ont décrété un débrayage mardi 22 juin à partir de 9h et une grève totale le mercredi 23 juin 2021. Dans la foulée, ces enseignants dénoncent aussi les multiples agressions dont sont victimes les enseignants dans les établissements scolaires.

Que dit le protocole d’accord du 30 avril 2018

Pour accélérer les procédures administratives, le Gouvernement s’est engagé à améliorer la fonctionnalité du guichet unique trimestriel pour apurer les dossiers d’enseignants en instance au niveau du ministère en charge de la Fonction Publique. Des guichets alternatifs sont programmés au courant de l’année 2018 (mai, juin, juillet). En outre, les engagements du Gouvernement ont aussi porté sur la poursuite de la dématérialisation avec l’ensemble des acteurs qui interviennent dans le circuit des actes et la publication de l’ensemble des arrêtés d’admission aux CEAP et CAP, actuellement dans le circuit administratif des visas.

Au titre du paiement des rappels, le Gouvernement a décidé, en sus des dotations budgétaires déjà inscrites dans la Loi de Finances Initiale, de mettre en place un plan d’apurement des rappels sur une période de trois ans à partir de 2018, à raison de 20 à 25 milliards de FCFA par an.

A propos de l’indemnité de logement allouée aux enseignants, le Gouvernement s’est engagé à procéder au relèvement dudit indemnité de 60 000 FCFA à 100 000 FCFA, selon l’échéance suivant : 15 000 FCFA au 1er Octobre 2018, 10 000 FCFA au 1er janvier 2019 et 15 000 FCFA au 1er janvier 2020.

Les enseignants contractuels bénéficieront du relèvement de leurs émoluments pour un montant forfaitaire de 10 000 FCFA selon l’échéancier suivant : 5000 FCFA au 1er octobre 2018 et 5000 FCFA au 1er janvier 2019.

En ce qui concerne le régime indemnitaire, le Gouvernement a décidé de mettre en place, à partir de juin 2018, un groupe de travail pour partager avec les organisations signataires les conclusions de l’étude réalisée par le Gouvernement pour un système de rémunération des agents de l’administration publique plus juste et équitable.

Conférence de presse

Le G7 a tenu une conférence de presse, ce vendredi 18 juin 2021 à partir de 10 heures au siège du SELS/A, pour dénoncer le mutisme du gouvernement sur l’application du protocole d’accord du 30 avril 2018 mais également les multiples agressions dont sont victimes les enseignants dans les établissements scolaires.

Avec Senego

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.