Non violence : Yewwi Askan Wi rejoint Sonko et déchire la charte de la paix

0 13

Yewwi Askan Wi est en phase avec le leader du parti Pastef, Ousmane Sonko qui a rejeté la charte de non-violence. Les responsables de la coalition l’ont signifié au Cadre unitaire de l’Islam. Ils renvoient la balle à Macky Sall. 

Les camarades d’Ousmane Sonko précisent que le pacte de non agression dépend du président Macky Sall. “Nous avons la culture de la paix. Mais nous n’avons pas confiance en Macky Sall, à son  pouvoir et à son alliance politique. Nous avons nos raisons parce que depuis qu’il est là, il a transgressé toutes les chartes écrites ou verbales. Il faut lui demander d’arrêter”, a pesté, mercredi, Habib Sy.

Le président du Cadre unitaire de l’Islam au Sénégal, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy insiste sur la nécessité de préserver la paix dans le pays. Il se dit rassuré par les membres de la coalition Yewwi Askan Wi. “Nous démarche est une démarche inclusive afin d’arriver à une paix durable au Sénégal en prélude des élections. La coalition Yewwi Askan Wi a tenu un discours responsable qui montre le sens du patriotisme de ses leaders“, a-t-il déclaré.

Ces membres de l’opposition estiment que la stabilité du pays dépend du président Macky Sall. Le Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal compte poursuivre les échanges avec les autres partis politiques pour que la paix demeure dans le pays, informe Senego.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.