Du nouveau sur la mort de Lars Vilks, caricaturiste du prophéte…

0 2

La police n’a pas révélé l’identité des personnes tuées dans l’incident de dimanche, mais un proche de Vilks a confirmé sa mort au journal Dagens Nyheter. Une déclaration de la police a déclaré qu’on ne savait toujours pas comment la collision s’était produite, mais au départ rien n’indiquait que quelqu’un d’autre était impliqué.

La caricature a provoqué l’indignation et a conduit le premier ministre de l’époque Fredrik reinfeldt à rencontrer des ambassadeurs de 22 pays musulmans pour tenter de désamorcer la situation. Peu de temps après, Al-Qaïda en Irak a offert une récompense de 100000$ (73692£) pour son meurtre. En 2015, Vilks a assisté à un débat sur la liberté d’expression qui a été ciblé lors d’une attaque à main armée à Copenhague. Il a dit qu’l était probablement la cible de l’attaque, qui a tué un réalisateur.

LIZITA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.