Accueil Actualités Opération musclée à Saré Bala: Les mises au point de l’armée sénégalaise

Opération musclée à Saré Bala: Les mises au point de l’armée sénégalaise

La Direction de l’information et des relations publiques de l’armée (Dirpa) a apporté des précisions sur l’opération menée le 7 mars 2020, à Saré Bala (communément appelé Pk 12), situé à 40 kilomètres de Tambacounda, permettant de mettre la main sur trois individus dans le cadre d’une opération de lutte contre les stupéfiants, le braconnage et le trafic d’espèces fauniques protégées.
A travers un communiqué de presse parvenu à la rédaction de Seneweb, la Dirpa, qui précise que ledit village se situe en terre sénégalaise, revient sur les faits : «Au cours de la perquisition qui a permis la saisie de 2500 munitions de calibres 12mm, 80 kg d’ivoire d’hippopotame et quatre (4) ensembles têtes et mâchoires (20kg) de la même espèce, un individu recherché pour trafic de drogue a opéré une vive résistance lors de son arrestation, ce qui lui a occasionné une blessure au bras».
La même source rappelle en effet que «contrairement aux allégations du sieur Mammah Kandeh, secrétaire général du Parti du congrès démocratique de Gambie, rapportées par la presse gambienne et koaci.com le 14 mars 2020, l’opération s’est entièrement déroulée sur le territoire sénégalais».
Aussi, soutient la Dirpa, les unités sénégalaises engagées dans le cadre de la Mission de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Micega) ne sont mêlées ni de loin, ni de près à cette opération et n’ont rien à voir avec les agissements qui leur sont prêtés.
Car, lit-on dans ce document, «suivant une tradition bien établie, elles exécutent leur mission dans le cadre du mandat de la Cedeao, dans le strict respect des droits de l’homme ainsi que des règles d’engagement et de comportement en vigueur sur ce théâtre».
Elle rappelle à cet effet que «cette action a été menée par la Brigade régionale des stupéfiants de Tambacounda de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants appuyé par la brigade d’intervention polyvalente, la direction des parcs nationaux et une unité de l’armée nationale en provenance de Kolda».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici