Ousmane Diagne, le refus de signer le « non-lieu » Barth et son retour à la Cour d’Appel

0 21

Le procès en Appel du maire de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, sauf changement de dernière minute, est prévu le 1er décembre prochain après moult renvois. Le candidat investi de « Yewwi Askan Wi » pour la ville de Dakar risque de retrouver sur son chemin l’ancien procureur de la République qui avait refusé de signer « un non-lieu » dicté par Aminata Touré, ministre de la Justice d’alors, dans l’affaire du meurtre de Ndiaga Diouf.

Le magistrat Ousmane Diagne, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été nommé Procureur général auprès de la Cour d’Appel de Dakar, lors du Conseil supérieur de la magistrature, présidé, lundi 22 novembre, par le chef de l’Etat Macky Sall. Coïncidence, hasard ou calcul politique ? Diagne qui était taxé d’être en mauvais terme avec l’exécutif, un « insoumis » de la République, revient aux affaires judicaires à une époque préélectorale.

L’attaque de la mairie de Mermoz Sacré-Cœur, en 2011, par des « nervis » du Parti démocratique sénégalais (PDS) entraînant la mort d’un homme du nom de Ndiaga Diouf, risque encore de tenir le pays en haleine avec la nomination de Ousmane Diagne, comme procureur Général près la Cour d’Appel de Dakar. En effet, Barthélémy Dias déjà condamné à six mois de prison ferme en 2011 est encore convoqué à la Cour d’Appel de Dakar le 1er décembre 2021.

L’ancien procureur de la République sous Wade avait marqué le parquet de Dakar par son refus de servir de bras armé au pouvoir en place en ces termes : « Je n’ai jamais été procureur du gouvernement mais de la République », avait-il déclaré lors de sa passation de service avec son successeur, Serigne Bassirou Gueye.

Le 22 avril 2013, Ousmane Diagne quitta la tête du Parquet général du tribunal hors classe de Dakar. Il est remplacé par Serigne Bassirou Guèye, conseiller technique numéro un du ministère de la Justice d’alors Aminata Touré, rappelle Pressafrik.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.