« Par A ou par B » : L’ultimatum de Ousmane Sonko adressé à Macky Sall

0 0

Ousmane Sonko a profité de la cérémonie de fusion de 13 partis et mouvements politiques avec le Pastef, pour annoncer la mise en place d’une « grande coalition ». Selon le député, très bientôt les Sénégalais seront informés des tenants et des aboutissants.

«Cette coalition va balayer le régime. En mars dernier, il y a eu trois appuis. C’est parce qu’il (Macky Sall : Ndlr) a voulu revenir à deux appuis voire se redresser qu’il s’est engagé dans cette tournée qui a causé cette grande propagation du coronavirus. Mais je vous le dis, la chute définitive va suivre », assure le leader de Pastef. A l’en croire, tous les partis politiques de l’opposition vont s’y retrouver.

Pour Ousmane Sonko, cette coalition vient à son heure. Car, assure-t-il, « on dit que le coronavirus est notre grand problème. Mais si vous prenez le corona, le virus marburg, la vache folle et Ebola, tout cela réunit c’est le régime qui est là… mais, ajoute-t-il par, A ou B, au plus tard en 2024, le Sénégal sera débarrassé de Macky Sall ».

A noter que, avec la fusion, le Parti d’Ousmane Sonko change de nom et devient Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Éthique et la Fraternité (Pastef).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.