Accueil Actualités Parcelles assainies : Deux individus interpellés pour 2 plaquettes d’haschisch

Parcelles assainies : Deux individus interpellés pour 2 plaquettes d’haschisch

93
0

Le mardi 2 septembre 2020, vers 20 heures, les éléments de la Brigade de Recherches du Commissariat des Parcelles Assainies ont arrêté deux individus pour de deux plaquettes d’haschisch et 12 cornets de chanvre indien. Cette arrestation fait suite à l’exploitation d’une information relative à des faits de trafic de drogue dure au quartier Ndiaga Mbaye sis à Cambérène.

L’une des personnes interpellées répond au nom de Serigne T. ND. Né en 1985 à Dakar, il est un maçon domicilié à l’unité 07 de Parcelles assainies. L’autre a les initiales A. S.  C’est un commerçant, né en 1999 à Touba et domicilié à Yoff.

Le premier nommé, renseigne le Commissariat Central, a été interpellé à bord de sa moto, au quartier Ndiaga Mbaye sis à Cambérène. Soumis à une palpation, il a été trouvé sur lui un produit supposé être du haschisch, conditionné sous forme de plaquette. Continuant la fouille, il a été trouvé sous la selle de sa moto, douze (12) cornets de chanvre indien qu’il avait soigneusement dissimulés dans la malle.

Interrogé sur la provenance de la drogue, il a déclaré s’en être procurée auprès d’un nommé Ameth, son fournisseur établi à Yoff. La poursuite des investigations a permis d’interpeller le second nommé à Yoff avec en sa possession une plaquette du même produit, supposé être du haschisch.

C’est ainsi qu’ils ont été conduits et mis à la disposition du service. Le Chef de la Division de la Police Technique et scientifique a été saisie pour déterminer la nature et la quantité du produit conditionné sous forme de plaquettes (en nombre de deux), trouvées par devers les susnommés.

Les résultats, disponibles le 30 septembre passé, ont indiqué que les deux plaquettes sont composées de la résine de cannabis ou Haschisch avec une teneur élevée en cannabinoide et en chlorhydrate de leverphanol.

C’est ainsi que les individus ont été placés en garde à vue au poste de Police pour les besoins de l’enquête.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici