Piégé par un étudiant qu’il draguait, un homosexuel passe un sale quart d’heure à l’UGB

0 26

Dans la nuit de ce lundi 7 au mardi 8 mars, soit à quelques heures de la célébration de la Journée internationale dédiée aux femmes, à Saint-Louis, un homme tombait dans les mailles d’un jeune étudiant de l’UGB qu’il tentait de draguer. L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, a été attrapé et lynché par les étudiants de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis qui lui en voulaient pour son orientation sexuelle.

Les choses se sont passées vers 3 h du matin. C’est à cette heure tardive que le gus décrit comme un homosexuel est venu au Campus 1 Village D sur invitation d’un étudiant qu’il a plusieurs fois tenté de draguer via Facebook, relaie Dakaractu. Celui-ci, comme pour lui mettre le grappin dessus, lui a tendu un piège. Un traquenard qui a porté ses fruits d’autant que le déviant a été appréhendé par un groupe d’étudiants qui lui en a fait voir de toutes les couleurs pendant près d’une demi-heure.

« Il faisait des avances à un camarade depuis quelque temps. Celui-ci, après s’être plaint des agissements de son contact, auprès de ses semblables avec lesquels il partage la même chambre, a eu l’idée d’inviter le gus qui tentait de le draguer à venir lui rendre visite dans sa chambre ».

Une fois au lieu de rendez-vous, l’invité qui entendait profiter de l’occasion était en train de se déshabiller et réclamait une séance de massage, quand il a été surpris par les étudiants. Ces derniers, indique toujours la source, se sont alors jetés sur lui et se sont mis à lyncher l’hôte ‘’indésirable’’. Une raclée mémorable lui a été administrée par un groupe d’étudiants. En effet, cerné par les étudiants qui étaient venus aux nouvelles, le présumé homosexuel a été tabassé sur tout le trajet qui sépare le Campus 1 Village D à la grande porte de l’UGB.

Au total, ce sont 25 mn entre les mains des étudiants que le présumé homosexuel aura passées dans l’enceinte de ce temple du savoir. Mais quasiment une demi-heure à jouer au chat à la souris pour avoir échappé, à un moment, à la vigilance des étudiants en se cachant dans une zone non éclairée de ladite université. Malheureusement pour lui, c’est dans sa cachette qu’il a été trouvé puis malmené par les étudiants avant d’être conduit hors de l’université.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.