Point d’amnistie, la justice internationale a déjà blanchi Karim Wade !

0 9

Abordant, hier, mercredi, en Conseil des ministres, « la consolidation du dialogue national et l’ouverture politique, le président de la République demande au Garde des Sceaux, ministre de la Justice d’examiner, dans les meilleurs délais, les possibilités et le schéma adéquat d’amnistie pour des personnes ayant perdu leurs droits de vote ».
Allez dire à Macky Sall que c’est lui qui a pendant longtemps joué la montre ! Nous ne sommes en aucun cas demandeurs d’une quelconque Amnistie. Nous exigeons toujours la Révision du Procès de Karim Wade. Nous voulons que cette injustice injustifiable aux yeux du monde entier soit réparée à jamais. Nous voulons que vous respectiez la décision de l’ONU en réhabilitant Karim Wade.

Vous l’aviez injustement écarté parce qu’il vous gênait par ses compétences et sa popularité. Vous l’avez égoïstement exilé pendant des années, aujourd’hui vous n’avez pas le droit de faire les choses à moitié. Prenez de la hauteur et faites ce qui est juste pour une fois !
Nous vous rappelons que Karim Wade est éligible depuis le 20 aout 2020 et il a le droit de se présenter comme candidat en 2024. Votre Tailleur Constitutionnel de haute couture sait bel et bien comment sortir Macky Sall de l’engrenage où il s’est enfermé volontairement, au gré de ses calculs politiciens machiavéliques, pour donner corps à son projet insidieux de réduire l’opposition à sa plus simple expression.

Nous n’avons pas de Train à prendre, nous suivons notre feuille de route afin de bien préparer notre candidat pour 2024.

Il a fallu un claquement de doigt pour sortir Khalifa Sall de prison. Ismaila, le tailleur peut tout faire. A cet effet, il suffit d’enlever les pièges introduits dans le code électoral ou se fonder sur les quatorze (14) décisions que la justice internationale a rendues en faveur de Karim Wade.

Aïcha Gueye, Pds, Genève

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.