Poste de Premier ministre : Après avoir défendu sa suppression, Ismaïla Dior Fall milite pour sa restauration

0 10

La réinstauration du poste de Premier ministre charrie finalement le même tollé que sa suppression avait soulevé. Pour faire passer la pilule encore trop amère à avaler, le constitutionnaliste Ismaïla Madior Fall a remis le bleu de chauffe pour assurer le service après-vente de cette réforme qui fait déjà jaser.

“Chaque fois qu’on a supprimé le poste de Premier ministre, on a vu que le poste est revenu. On a l’impression que le poste est à sa place, premièrement, dans le dispositif constitutionnel du pays. Deuxièmement, la majorité des Sénégalais considèrent que le poste de Premier ministre est pertinent dans notre dispositif”, indique-t-il dans des propos relayés par L’As.

Pour Ismaïla Madior Fall “les Sénégalais considèrent que le président doit être secondé par un Premier ministre d’abord pour que le président ne soit pas obligé de toujours monter au front, qu’il ne soit pas toujours au contact des problèmes et en même temps aussi, ça c’est la vision un peu Machiavélienne de la politique. Tout ne doit pas retomber directement sur le président, il doit y avoir un paravent, une sorte de fusible et le premier ministre joue ce rôle.

Pour rappel, lors du conseil des ministres du mercredi 24 novembre, un projet de loi portant révision de la Constitution a été adopté pour le rétablissement du poste de premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.