Pour éviter le « syndrome Diarry Sow », le père des jumelles bachelières décline les études à l’étranger

0 0

Les désormais célèbres jumelles Aminata et Rama Diaw, 13 ans et déjà bachelières, attendent impatiemment les résultats du concours d’entrée à l’École Polytechnique de Thiès (EPT) auquel elles avaient pris part. Dans un entretien à l’Agence France Presse, leur père Demba Diaw révèle avoir décliné une offre de bourses qui leur aurait permis d’intégrer des classes préparatoires aux grandes écoles à l’étranger.

Pour motiver ce choix, cet administrateur civil à la retraite, invoque deux facteurs : le jeune âge de ses filles, d’une part, et le syndrome Diary Sow par ailleurs. Celle-ci, distinguée meilleure élève du Sénégal en 2018 et 2019 puis inscrite en classe préparatoire au prestigieux lycée parisien Louis-Le-Grand, avait « disparu » dans la nature au début de l’année. L’affaire avait mis le Sénégal en émoi. Elle était réapparue au bout de plusieurs jours, avait évoqué des raisons personnelles dont celle visant à prendre du recul. Depuis, elle est revenue au Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.