Accueil Société Pr Moussa Seydi sur l’azithromycine : « Nous sommes en droit de...

Pr Moussa Seydi sur l’azithromycine : « Nous sommes en droit de passer à la seconde étape »

Le Professeur Moussa Seydi, patron médical de la prise en charge des malades du Covid-19, est à fond dans l’utilisation de la chloroquine. « Sans le médicament, on peut rester 20 jours d’hospitalisation », souligne-t-il.
Il s’y ajoute que les craintes liées aux effets secondaires ont été très vite dissipées. Avec le constat, dit-il, il n’y pas à s’inquiéter. « L’hydroxychloroquine est supportée par les malades. Nous n’avons pas noté d’effet secondaire. Nous sommes donc en droit de passer à la seconde étape avec l’azithromycine ».
Cette seconde étape consiste à y ajouter d’autres médicaments pour plus d’efficacité. Le Pr Seydi du service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann se veut formel, les résultats sont rassurants et encouragent à continuer sur le chemin de la chloroquine.
En outre, Le Pr Moussa Seydi attire l’attention sur les dangers de l’automédication. Pour lui, il faut plutôt miser sur la prévention, la mère des batailles. « Le combat n’est pas celui de la prise en charge, mais celui de la prévention », renseigne-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici