Pr Ngouda Mboup : « En cas de cohabitation, l’Assemblée Nationale pourrait… »

0 18

Les coalitions sillonnent actuellement les coins et recoins du pays pour briguer les voix des populations le jour des élections législatives prévues le 23 juillet prochain.

Et pour le constitutionnaliste Mouhamadou Ngouda Mboup, « en cas de cohabitation, l’Assemblée Nationale pourrait voter une nouvelle loi sur le secret pouvant permettre de declassifier plusieurs rapports de contrôle et les transmettre à la Justice. »

Et seulement selon le Chroniqueur, « les règles du secret organisées par instruction puis par décret ont une légalité douteuse.

Ainsi, ajoute-t-il, « Il revient à la loi d’organiser le secret ! PS : en droit sénégalais, le régime du secret connaît trois niveaux : confidentiel, secret et très secret. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.