Premier League : Liverpool s’offre Newcastle et reste au contact de Manchester City

0 27

Au terme d’une rencontre plutôt maîtrisée, les Reds raflent la mise (3-1) avec notamment un superbe but d’Alexander-Arnold. Les hommes de Jürgen Klopp reviennent à une longueur de Manchester City au classement.

En clôture de la 17ème journée de Premier League, Liverpool accueillait Newcastle à Anfield Road. Les Reds, qui restaient sur un succès étriqué face à Aston Villa (1-0) devant leur public, voulaient absolument réduire la voilure sur le leader Manchester City. De leurs côtés, les Magpies qui ont lourdement chuté face à Leicester (0-4) dimanche dernier, visaient au moins un résultat nul pour ne pas prendre trop de retard au classement sur Watford premier non relégable. Pour cette confrontation de 21 heures, Jürgen Klopp alignait un 4-3-3 avec le trio Salah, Jota, Mané en attaque. Eddie Howe s’appuyait sur un 4-4-2 avec le duo Saint-Maximin, Joelinton en pointe.

Les Reds emballaient l’entame de match et se procuraient la première occasion du match. Suite à une inspiration géniale de Salah, Jota dans la surface tentait une frappe en pivot bien maîtrisée par Dubravka (6e). Mais contre toute attente, les Magpies ouvraient le score quelques secondes plus tard. Saint-Maximin distillait un bon centre mal renvoyé par Alcantara. Le cuir revenait sur Shelvey dont la frappe ne laissait aucune chance à Alisson (0-1, 7e). Vexés, les hommes de Klopp poussaient pour égaliser mais manquaient de clairvoyance dans le dernier geste, à l’image de Jota qui ne cadrait pas sa frappe (18e). Liverpool recollait au score trois minutes plus tard. Mané décalé sur la droite centrait pour Jota dont la tête était repoussée miraculeusement par Dubravka.

L’éclair Alexander-Arnold
L’attaquant portugais suivait bien son action et catapultait le cuir au fond des filets (1-1, 21e). La rencontre prenait une autre tournure et les opportunités se succédaient pour les deux équipes. Sur un contre, Saint-Maximin filait seul au but et décochait une frappe croisée renvoyée avec brio par Alisson (23e). Une parade du portier brésilien qui constituait un tournant, puisque deux minutes plus tard Liverpool prenait l’avantage. Sur un ballon perdu par Shelvey, Mané butait sur Dubravka, le ballon revenait sur Salah qui concluait sans trembler (2-1, 25e). Neuf minutes plus tard, le buteur égyptien frôlait le doublé. Superbement lancé dans la profondeur par Chamberlain, Salah seul devant Dubravka ne cadrait pas (34e). Au retour des vestiaires, les deux équipes donnaient l’impression de ronronner. Il fallait attendre la 56e pour entrevoir une occasion côté Liverpool avec Robertson qui frappait un coup-franc et trouvait la tête de Mané bien maîtrisée par Dubravka (56e).

Dans la foulée, Murphy procurait un ultime frisson dans les travées d’Anfield avec une frappe enroulée qui filait juste à côté (57e). Conscient que son équipe se trouvait dans le dur, Jürgen Klopp réalisait deux changements dans le dernier quart d’heure avec les entrées de Firmino et Keita à la place de Chamberlain et Salah (74e). En fin de match, Mané puis Jota butaient successivement sur un Dubravka héroïque (81e). Cinq minutes plus tard, les Reds scellaient leur victoire sur une superbe frappe d’Alexander-Arnold qui se logeait dans la lucarne de Dubravka (3-1, 86e). Grâce à ce douzième succès de la saison, Liverpool deuxième revient à une longueur de Manchester City au classement. Avec ce neuvième revers, Newcastle pointe au dix-neuvième rang.

footmercato

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.