Accueil Actualités Premier League : Manchester United prend sa revanche sur Tottenham

Premier League : Manchester United prend sa revanche sur Tottenham

Le choc de la 31e journée de Premier League a tenu toutes ses promesses. Mené, Manchester United a renversé Tottenham sur sa pelouse (1-3) et conforte un peu plus sa place de dauphin. Les Spurs restent à six longueurs de la Ligue des champions.

La 31e journée de Premier League offrait un choc entre Tottenham et Manchester United. A Londres, José Mourinho accueillait ses anciens protégés avec l’idée de répéter la partition jouée à l’aller. A Old Trafford, les Spurs avaient passé six buts à des Red Devils à dix et apathiques en octobre dernier. Cet après-midi, le classement laissait penser que la donne serait différente. Manchester United (60 pts) s’avançait en position de dauphin de Manchester City alors qu’il fallait porter son regard sur la 7e ligne du classement pour trouver trace de Tottenham et ses 49 points. Bizarrement, les Spurs pouvaient, en cas de succès, continuer de croire à la Ligue des champions. Ils reviendraient alors à trois points de West Ham (4e). Après un hommage appuyé rendu au Prince Philip, époux de la Reine disparu dans sa 100e année, les deux équipes se lançaient dans la bataille, avec le même dispositif. Un 4-2-3-1.

Rashford, Pogba, Bruno Fernandes et Cavani faisaient face à Lo Celso, Lucas, Son et Kane. Le premier quart d’heure était à l’avantage des Spurs, qui contrôlaient le ballon (60%), sans se montrer dangereux. Au contraire, les Red Devils ne maîtrisaient pas mais se procuraient une occasion. Servi par Edinson Cavani, Marcus Rashford voyait sa frappe puissante contrée par le tacle glissé d’Eric Dier (17e). A l’issue d’une longue phase de possession, Paul Pogba glissait le ballon entre les jambes de Serge Aurier, qu’Edinson Cavani convertissait en but. Mais Hugo Lloris pouvait souffler. Sur l’action, Scott McTominay laissait traîner sa main dans le visage d’Heung-Min Son. L’arbitre refusait le but après visionnage (35e). Déjà averti pour un tacle rugueux sur Tanguy Ndombélé (18e), l’Ecossais échappait à l’expulsion.

Heung-Min Son dans les bons coups des Spurs

Victime puis buteur, Heung-Min Son punissait Manchester United cinq minutes plus tard. Au terme d’un superbe jeu à trois entre Kane, Lucas et Son, le Sud-Coréen profitait d’une erreur de Lindelöf et d’une offrande du Brésilien pour ajuster Dean Henderson (1-0, 40e). Son troisième but contre Manchester United cette saison. Tendu, ce choc voyait ensuite Edinson Cavani écoper d’un carton jaune pour un geste d’humeur sur Joe Rodon (41e). Au retour des vestiaires, les Red Devils tentaient de réagir. Le bon centre de Pogba était coupé in extremis par Rodon, qui empêchait Cavani de conclure au premier poteau (52e). Scott McTominay envoyait une nouvelle alerte sur le but des Spurs (55e). Et ce qui devait arriver arriva.

Au terme d’un sublime mouvement initié par Fred, plein axe, au cours duquel Bruno Fernandes et Marcus Rashford échangeaient le ballon dans un espace réduit, Fred décalait finalement Cavani, qui butait sur un Lloris auteur d’un arrêt exceptionnel. Fred suivait et terminait à bout portant (57e, 1-1). A partir de l’heure de jeu, les occasions se multipliaient et les gardiens brillaient. Heung-Min Son butait sur le pied droit d’Henderson (60e). Devant Bruno Fernandes, Lloris réalisait une nouvelle parade main gauche monstrueuse (63e). Puis seul dans les six mètres, servi par Bruno Fernandes, Pogba manquait sa talonnade (67e). En face, la réponse venait d’Harry Kane, qui feintait le centre et allumait au premier poteau. Le pied d’Henderson ne tremblait pas (73e). Sur le corner, Aurier manquait le cadre d’un retourné acrobatique dans les six mètres.

Edinson Cavani libère Manchester United

A dix minutes du terme d’une seconde période disputée sur un rythme soutenu, le centre de Bruno Fernandes, une nouvelle fois impeccable dans son jeu de passes cet après-midi, était coupé par Edinson Cavani, auteur d’une tête plongeante face à Lloris (1-2, 79e). L’Uruguayen était récompensé de ses efforts. Il manquait ensuite de transformer un après-midi joyeux en cauchemar, lorsqu’il venait prolonger de la tête sur son poteau un ballon déjà dévié par Paul Pogba (84e). Pas de panique, Mason Greenwood venait parachever le succès mancunien dans les arrêts de jeu, après un énorme travail de Pogba (1-3, 90e+6). Les Red Devils enchaînaient un onzième match sans défaite en Premier League, retardant le sacre de leur voisin, onze points devant. Désormais six points derrière West Ham, les Spurs laissaient peut-être passer leur chance d’accrocher une place en C1.

Infosrewmi avec Foot mercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici