Accueil Politique Présidentielle 2019 : Le CRSD appelle au calme et à la responsabilité

Présidentielle 2019 : Le CRSD appelle au calme et à la responsabilité

Le cadre des religieux pour Santé et le Développement (CRSD) déplore les récentes violences durant la campagne électorale qui ont occasionné la mort de deux personnes et causé de nombreux blessés selon un communiqué rendu publique par cette structure.

En perspective de la présidentielle, le CRSD appelle les candidats à l’élection présidentielle et à leurs militants et sympathisants à refuser la violence et à respecter leurs engagements civiques pour assurer la tenue d’une élection calme et pacifique, le 24 février prochain. Il invite les autorités étatiques à prendre les dispositions nécessaires pour un déroulement paisible du scrutin libre et transparent. Réunis à Saly, dans le cadre de leur retraite annuelle, les membres du CRSD exhorte les citoyens à faire leur devoir civique dans la plus grande responsabilité et continuer d’être les promoteurs de cet esprit de paix et de tolérance pour une paix et une concorde nationale.

Selon le Cadre des religieux pour la santé et le développement, le Sénégal est souvent cité comme l’un des rares modèles de démocratie en Afrique régulièrement secoué par des violences politico-militaires. Le Sénégal doit tout faire pour préserver cette image de stabilité.

Le CRSD tient sa retraite annuelle ces 16 et 17 février à Saly. Une rencontre pour passer au peigne les différentes activités menées par la structure au courant de l’année 2019. Cette rencontre sert également de cadre pour les membres du CRSD de partager et valider le Plan stratégique 2019 – 2022 de la structure selon le Président de la structure Sheikh Saliou Mbacké.

Le Cadre des Religieux pour la Santé et le Développement (CRSD), fondée en juillet 2014, est une organisation inter-religieuse qui œuvre essentiellement pour l’amélioration de la santé maternelle et infantile au Sénégal. Le CRSD veut dans sa démarche encourager le dialogue et la coopération entre les communautés religieuses du pays pour faire progresser le développement, améliorer la santé maternelle et infantile, protéger et soutenir les populations vulnérables et faire avancer la cohésion sociale et la paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici