Présidentielle en Gambie : le recours de l’opposant Ousainou Darboe rejeté par la Cour suprême

0 6

Classé deuxième derrière Adama Barrow réélu avec 53% des suffrages lors de la présidentielle gambienne du 4 décembre dernier Ousainou Darboe avait déposé un recours devant la Cour suprême. L’avocat de 73 ans qui a été membre du premier gouvernement de Barrow a été débouté ce mardi 28 décembre. Il dénonçant une fraude électorale à grande échelle.

La plus haute juridiction du pays juge que l’opposant n’a pas respecté les règles de dépôt en matière de recours électoral. Ousainou Darboe devra verser 100 000 dalasis au président Barrow. Sa réaction ne s’est pas fait attendre.

Cependant l’ancien vice-président de la Gambie ne s’avoue pas vaincu. « Nous n’avons rien perdu parce que le recours n’a pas été rejeté sur la base du mérite, mais d’un simple fait technique », a indiqué Darboe.Le Parti démocratique unifié (UDP) n’aurait pas respecté la règle 11 qui dispose que lors d’un recours électoral, le requérant doit fournir un avis de présentation du recours et de la nature de la garantie proposée, accompagné d’une copie du recours. Cet avis doit être signifié par le contestataire au défendeur dans les cinq jours suivant la présentation, à l’exclusion du jour de la présentation.
Ousainou Darboe promet de poursuivre son action “pour le pays.”

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.