Procès en appel pour terrorisme : Saër Kébé repasse à la barre, lundi

Alors qu’il tentait de refaire sa vie, après 4 ans de détention et une condamnation de 3 mois avec sursis pour menace de terrorisme, Saër Kébé renoue avec les ennuis judiciaires.
Arrêté en 2014, suite à une publication sur Facebook annonçant des attentats contre les ambassades d’Israël et des Etats-Unis à Dakar, l’étudiant originaire de Mbour, qui avait recouvré la liberté le 10 avril 2019, retourne à la barre de la Chambre criminelle d’appel de Dakar, le lundi 29 mars 2021.
Le parquet, qui avait requis 5 ans de travaux forcés à l’encontre de Saër Kébé, n’est pas satisfait de la décision rendue par le juge en première instance, en avril 2019. Il a ainsi interjeté appel. L’étudiant de 25 ans a reçu, ce jeudi, une assignation à comparaitre.
«Nous préparons des attentats au niveau des ambassades d’Israël au Sénégal et l’ambassade des Etats-Unis. Vous subirez de lourdes pertes !», avait publié Saër Kébé sur sa page Facebook.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp