Projet de MARIAGE : D’après la mère de la miss, sa fille s’apprêtait à se marier avec son fiancé.

0 1

Le jour où elle a appris la nouvelle, le petit ami de sa fille l’a appelée pour lui dire que Fatma s’était confiée à lui depuis quelques semaines. En effet, Fatma, avait soufflé à son copain qu’elle a été abusée sexuellement. Mais ne sait pas quand et comment exactement.

«Il m’a assurée qu’il savait que ma fille n’était pas mauvaise. Il l’a fréquentée et il sait que c’est une bonne femme avec beaucoup de valeurs», indique la mère meurtrie. La surprise a été grande pour Mme Dione. Un choc pour elle. Mais malgré tout, elle a été présente pour sa fille, du début à la fin. «Elle est ma fille unique. Sa dignité a été battu avec fouée. J’avais mal. La douleur que je supportais était indescriptible.

Mais je l’ai soutenue et seule. Ma famille n’était pas au courant. C’est après l’accouchement, quatre voire cinq mois plus tard, que j’ai commencé à me libérer, à me confier à mes proches. C’était difficile, très dur. Un enfant sans père, qui en veut ?», lâche-t-elle entre deux sanglots. Avant de poursuivre : «ma vie est détruite, celle de ma fille aussi. Après son sacre, elle a tout entendu. Elle n’a rien reçu et ce viol suivi de grossesse vient s’ajouter à sa liste».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.