Accueil Sports PSG-Basaksehir : ce que risque le 4e arbitre

PSG-Basaksehir : ce que risque le 4e arbitre

Sous le coup d’une enquête, Sebastian Oltescu risque une lourde suspension, selon plusieurs médias spécialisés.

Si la rencontre de Ligue des Champions entre le PSG et l’Istanbul Basaksehir a pu aller à son terme, mercredi, au lendemain de l’arrêt du match dès la 13e minute après que les deux équipes ont décidé de regagner leurs vestiaires pour protester contre les propos à caractère raciste tenus par le quatrième de la rencontre, l’affaire est évidemment loin d’être close.

L’UEFA a en effet annoncé, mercredi, l’ouverture d’une enquête disciplinaire visant à déterminer les responsabilités de chacun. Et d’après les règlements de la confédération européenne, Sebastian Oltescu s’expose aux mêmes sanctions que les joueurs et est donc sous la menace d’une lourde suspension, sur la base de l’article 14 en vigueur dans ce genre de cas.

Une suspension d’au moins dix matches ?

«Toute personne (…) qui porte atteinte à la dignité d’une personne ou d’un groupe de personnes pour quelque motif que ce soit, notamment sa couleur de peau, sa race, sa religion, son origine ethnique, son sexe ou son orientation sexuelle, sera passible d’une suspension d’au moins dix matches ou pour une durée déterminée, ou de toute autre sanction appropriée», prévoit le dit article.

A noter que quatrième arbitre n’est pas le seul à risquer une sanction. Il en est de même de  l’arbitre central, qui a semblé dépassé par les événements et n’a pas eu la réaction appropriée lorsque l’incident est survenu.

Source : Igfm

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici