REJET CHARTE NON-VIOLENCE: “Il ne faut pas dramatiser les propos de Sonko”, Moundiaye Cissé

0 18

Le rejet de la charte de non-violence proposée par le Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal et le mouvement Diami Rewmi suscite beaucoup de polémiques. Contrairement à Alioune Tine, Moundiaye Cissé de l’ONG 3D pense qu’il ne faut pas dramatiser les propos du leader de Pastef.

“Je pense qu’il ne faut pas dramatiser les propos de Sonko. Au contraire, on doit l’analyser avec beaucoup de recul et se dire que ce sont des propos qu’on peut revoir pour consolider le processus que nous sommes en train de construire”, a réagi d’emblée Moundiaye Cissé .

Selon le directeur exécutif de l’ONG 3D, “tout ce que la société civile cherche c’est arriver à avoir un mécanisme de régulation, à des élections apaisées. Que ça s’appelle charte, ou pacte républicain, ça importe peu, l’essentiel, c’est d’arriver à des élections apaisées.”

Pour Moundiaye Cissé, le rejet par Sonko de cette charte de non-violence ne devrait en aucun cas changer leur démarche. “S’il donne des arguments qui font qu’il ne signe pas, prenons ces arguments là et intégrons les dans cette démarche pour y arriver”, dit-il. Avant d’ajouter que le cas similaire se présente parfois avec l’Etat. “Parfois, on fait des propositions à l’Etat, mais ça ne nous décourage pas, on revient à la charge”, a-t-il confié.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.