Accueil Actualités Relâché par la Brigade de Recherches : Les premiers mots de Mbaye...

Relâché par la Brigade de Recherches : Les premiers mots de Mbaye Pekh

Le communicateur traditionnel Abdoulaye Mbaye Pekh a été relâché, sans aucune poursuite judiciaire, par les éléments de la Brigade de Recherches de Faidherbe, ce lundi. Convoqué ce lundi, pour diffusion de fausses nouvelles sur le coronavirus à Touba, il s’est expliqué sur les faits. «Je suis l’une des personnes les plus proches du Président de la République Macky Sall. Ce qui fait que je ne vais jamais aller à l’encontre des décisions qu’il a prises », a-t-il déclaré, suite à sa libération.
Ainsi, il s’est défendu : « Les gens ont mal interprété mes propos. En effet, dans leurs revues de presse, des journalistes ont dit que la maladie de la Covid-19 est à Touba. Sur ces entrefaites, j’ai fait une sortie pour dire mes vérités tout en priant pour demander à Serigne Touba de nous aider à combattre cette pandémie qu’est le coronavirus. Et à ce que je sache, tout talibé mouride a le droit de le faire ».
Mbaye Pekh de déclarer que tout le monde doit suivre les mesures édictées par le président de la République. La convocation du communicateur traditionnel fait suite à la plainte déposée, ce lundi, par le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr sur les informations fallacieuses diffusées sur le coronavirus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici