Accueil Actualités Renouvellement de ses instances : la coordination de PASTEF France au bord...

Renouvellement de ses instances : la coordination de PASTEF France au bord de l’implosion !

La coordination de Pastef France fait face à une extrême tension interne depuis plusieurs semaines. Le désaccord qui risquerait d’entraîner la division de l’une des plus grandes coordinations de la Diaspora, serait lié au processus de renouvellement de son bureau, entamé en 2019. Du fait de manœuvres immorales de la part de membres dirigeants illégitimes et impopulaires réunis dans un bureau provisoire, il serait triste de constater l’implosion proche de cette coordination.

Au lendemain de l’élection présidentielle, la Coordination de PASTEF France a entamé un important chantier de structuration de ses instances pour relever les défis futurs. 

Problèmes : 

Si un tel projet est salutaire pour un parti qui a obtenu en 2019 plus de 15% des suffrages des sénégalais et qui a pour ambition de perpétrer son encrage, c’est sans compter avec la gestion patrimoniale de l’équipe sortante prête à user de méthodes ni démocratiques ni transparentes pour conserver envers et contre tous la direction de la coordination.

Dès lors tout y passe : absence de transparence, prises de décisions unilatérales, organisation d’élections dans des conditions opaques, exclusion de membres du collège électoral, copinages etc…

Faisant fi de toutes les propositions des militants, le bureau provisoire annonce précipitamment  une date de congrès au 13 décembre 2020. Aucun communiqué n’a été destiné aux militants mais simplement à un collège de grands électeurs. Cette manière de faire a suscité la colère de la plupart des militants qui découvrent ce projet en cours depuis juin 2019. Ces derniers sont totalement opposés à un système de grands électeurs pour élire le coordonnateur et son adjoint. Une pétition visant à reporter l’AG et rendre le pouvoir aux militants de base est en cours.

Il serait dommage de ruiner le potentiel énorme de cette coordination qui commence à s’effriter,  tout simplement parce que beaucoup déplorent un manque d’inclusion et des défaillances dans la gestion de la coordination. 
Les responsables de la coordination nationale Pastef Sénégal sont-ils au courant ? 
En tout cas, ils ont tout intérêt à intervenir car il y a des risques majeurs d’une implosion qui serait tragique !
A suivre !

Moussa SOW

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici