Accueil Actualités Saccage des locaux des Echos : le plus âgé de la bande...

Saccage des locaux des Echos : le plus âgé de la bande est né en 1986

7
0
photo d'illustration

Les éléments de la Section de Recherche de la gendarmerie ont encore fait preuve d’efficacité. En effet, le commandant Mbengue qui n’a reçu la plainte du Directeur de Publication du journal «Les Echos» que lundi vers 16h, n’a pas perdu du temps pour interpeller les six mis en cause. En moins de 24h, les redoutables pandores ont mis le grappin sur la bande. D’après des sources de «L’As», ce sont 5 membres de la bande qu’ils ont d’abord interpellés avant 7h du matin avant d’interpeller la sixième personne dans l’après-midi. Avec les indices collectés par les éléments du commandant Mbengue sur les lieux du «crime» et les preuves scientifiques, les mis en cause n’avaient d’autres choix que de passer à table lors de l’enquête. Visiblement, il s’agit d’une bande de jeunes illuminés qui n’avaient aucun remords et dont le plus âgé est né en 1989. D’ailleurs, la bande a été conduite dans les locaux du journal pour la reconstitution des faits. Compte tenu de la gravité des faits et de la pression de la presse, il ne serait pas surprenant qu’une information judiciaire soit ouverte contre eux. A moins que le procureur Serigne Bassirou Guèye ne fasse preuve d’indulgence pour les faire juger en flagrants délits dès qu’ils seront déférés devant son parquet. L’enquête se poursuit pour voir s’il n’y a pas de commanditaires. Sans doute, la bande sera présentée au procureur de la République dès que l’enquête est bouclée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici