Saisine contre son blâme : La Cour suprême rejette le pourvoi du juge Téliko

0 9

Lors d’une audience publique ordinaire tenue hier, la Chambre administrative de la Cour suprême a rejeté le pourvoi de Souleymane Téliko. L’ex-Président de l’Union des magistrats sénégalais avait saisi les juges de la Haute juridiction, pour contester le blâme que lui avait servi le 30 novembre dernier le Conseil supérieur de la Magistrature. Dans l’arrêté, le juge dit n’y avoir lieu à renvoi devant le Conseil constitutionnel et rejette le pourvoi formé par Souleymane Téliko contre la décision n°04/2020/Cd/Csm du 30 no­vem­bre 2020 du Conseil supérieur de la Magistrature, statuant en matière disciplinaire, prononçant le blâme à son encontre.

De passage à l’émission de l’émission « Jury du Dimanche» du 12 juillet 2020, diffusée sur Iradio et Itv, le magistrat Souleymane Téliko avait déclaré que « la Cour de justice de la Cedeao a effectivement considéré que dans l’affaire Khalifa Sall, il y avait eu une violation d’un des principes qui garantissent un procès juste et équitable, c’est notamment la présomption d’innocence et je crois qu’il y a également un autre principe c’est les droits de la défense. Et ça, il faut le regretter.

Moi, je le regrette franchement parce que j’estime que nous avons toutes les ressources humaines de qualité qui ont été bien formées et qui peuvent nous épargner ce genre de déconvenues parce que c’est clairement une déconvenue pour la justice sénégalaise…».

A propos de l’affaire Karim Wade, il avait soutenu : « Là, je peux considérer que la Cour de justice de la Cedeao avait raison effectivement parce qu’il y avait, d’une part, la violation de la présomption d’innocence et d’autre part, une violation des droits de la défense par la justice sénégalaise, ça c’est clair ».

Après cette sortie, il avait traîné le Conseil de discipline du Conseil supérieur de la Magistrature qui lui avait servi un blâme.

Le Quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.