Accueil Politique Second Mandat : «L’ensemble des projets doit, maintenant, concourir à endiguer le...

Second Mandat : «L’ensemble des projets doit, maintenant, concourir à endiguer le chômage»

Le président Macky Sall est officiellement réélu. En attendant sa prestation de serment, plusieurs défis l’attendent. Tout en le félicitant pour sa réélection, Moussa Baldé, coordonnateur du réseau des universitaires républicains, estime qu’à présent, l’un des objectifs majeurs de la mise en œuvre des politiques, doit être la réduction du chômage des jeunes.

Quel enseignement tirez-vous de l’élection présidentielle du 24 Février 2019 ?

Le premier enseignement que je tire de cette élection est que notre démocratie va très bien. En effet nous avons eu une élection bien organisée de l’avis des milliers d’observateurs. Le peuple est sorti massivement voter dans le calme et la discipline et personne ne peut remettre valablement en cause la transparence et la fiabilité du scrutin. Les résultats provisoires et définitifs ont été proclamés et les sénégalais ont tourné dans la paix la page de la présidentielle 2019.

Le deuxième enseignement est que les sénégalais ont sanctionné positivement la première  phase du Pse en réélisant de le Président Macky Sall dès le premier tour avec un score qui a étouffé dans l’œuf toute volonté de contestation  basée sur une éventuelle manipulation de l’opinion comme l’ont tenté certains esprits maléfiques. Donc le Président Maky Sall est à féliciter pour sa vision moderne  son endurance et son engagement pour mettre le Sénégal sur la carte mondiale des pays émergents.

Le troisième enseignement que je tire est qu’une partie de la jeunesse sénégalaise a réédité le message que le peuple avait envoyé à la classe politique en 2012 ; pour dire que le bilan matériel à lui seul ne suffit plus pour assurer une réélection. Je conjecture d’ailleurs que cette élection sera la dernière présidentielle à un tour au Sénégal.

Selon vous, quels doivent être les priorités du chef de l’Etat pour le second mandat ?

Le peuple sénégalais ayant plébiscité le Pse, nous ne devons pas nous attendre à une révolution. Le Plan d’Action Prioritaire (PapI) a vécu, place au PapII. Le Président Macky Sall a annoncé  5 actions prioritaires durant la campagne. Maintenant tout indique que l’ensemble des projets qui seront mis en œuvre doivent concourir à endiguer durablement le chômage des jeunes.  Il me semble évident que les efforts faits dans le cadre de la territorialisation des politiques publiques, pour encore plus d’équité, doivent être maintenus pour rendre opérationnel le slogan « Le Sénégal de tous et un Sénégal pour tous ». Bien entendu tout cela nécessite une administration moderne et professionnelle.

Le PR Macky Sall doit-il aussi penser à structurer sa formation politique qu’est l’Alliance pour la République ?

Après chaque élection cette question est agitée. Je me garderais de donner des pronostics et attendre sagement ce que décidera le Président de l’Apr.

L’appel au dialogue du Président Macky Sall…

Demander aux autres candidats de prendre de la hauteur  et de répondre favorablement  à l’appel du Président de la république pour construire le Sénégal dans la diversité mais la paix et la concorde. L’élection présidentielle de 2019 a vécu vivement les futures échéances. Ainsi va la démocratie.

Il faut féliciter encore une fois le peuple sénégalais qui a prouvé au monde  qu’il est et reste le gardien suprême de notre démocratie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici