SÉCURITÉ ROUTIÈRE : LE GOUVERNEMENT TABLE SUR LA PRÉVENTION ET LA SANCTION !

0 17

Le gouvernement du Sénégal va servir pour arrêter les nombreux cas de morts par accident. Prévention et sanctions seront deux volets complémentaires, selon le Premier ministre.

Réduire drastiquement les accidents de la circulation. Tel est l’objectif du gouvernement. « Beaucoup de personnes en âge de travailler en sont victimes (Ndlr : accidents). De nombreuses familles tombent dans les soins médicaux prolongés ou par la perte d’un soutien de famille. Nous devons tous prendre conscience de la gravité de la situation car elle nous interpelle tous« , a déclaré Amadou Ba lors du Conseil interministériel.

Les accident ne sont pas une fatalité

Il invite les Sénégalais à réagir vivement en se mobilisant pour arrêter cette spirale qui, dit-il, n’est pas une fatalité. « Dans bien des cas, ce n’est pas la route qui tue, ce n’est pas la voiture qui tue. Mais à travers chaque accident, ce sont des homme et des femmes qui causent la mort parfois par négligence ou par imprudence, par refus délibérer de suivre les règles ou par indifférence des autres. Dans certains cas, il faut dire par cupidité tout simplement« , a notamment déploré le chef du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.