Accueil Actualités Sénégal : près de 1,5 millions d’enfants d’âge scolaire sont actuellement hors...

Sénégal : près de 1,5 millions d’enfants d’âge scolaire sont actuellement hors de l’école

Pupils write their lesson as they listen their teacher during class at a pilot school of the Global Partnership for Education, in Tivaouane, near Dakar, on January 31, 2018. - Education is a challenge in Senegal, and Dakar hosts from February 1, 2018 the third conference of reconstitution of funds of the Global Partnership for Education (GPE). The next day several heads of state, including the French president, sponsor of the meeting and Senegalese President. (Photo by SEYLLOU / AFP)

Aujourd’hui, au Sénégal, près de 2 enfants de moins de 5 ans sur 10 souffrent de malnutrition, et avec de fortes disparités selon les régions. Et 3 enfants sur 4 sont victimes de discipline violente physique ou émotionnelle et 1 enfant sur 4 de violence sévère, indique un communiqué de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE).

Une fille sur 4 est mariée avant l’âge de 18 ans ; une fille sur sept est encore victime d’excision, et leur nombre absolu continue d’augmenter chaque année. Près d’1 enfant sur 4 est privé du droit fondamental à l’identité en n’étant pas enregistré à l’état civil.

La Directrice Générale de l’UNICEF, Mme Henrietta Fore, déclare, de son côté, qu’« outre les défis persistants auxquels ils se heurtent dans les domaines de la santé, de la nutrition et de l’éducation, les enfants d’aujourd’hui doivent composer avec de nouvelles menaces, telles que les changements climatiques, les abus en ligne et le cyber harcèlement. Seules l’innovation, les nouvelles technologies, une volonté politique et une augmentation des ressources nous permettront de faire de la vision de la Convention relative aux droits de l’enfant une réalité pour chaque enfant dans le monde ».

La Représentante de l’UNICEF, Mme Silvia Danailov souligne,« Pour que la Convention devienne une réalité pour chaque fille et chaque garçon il nous faut redoubler d’engagement, en déployant à plus grande échelle des solutions et des interventions éprouvées, augmenter les ressources et les investissements en faveur des enfants, en particulier avec l’opportunité des ressources minières du pays, impliquer les enfants et les jeunes dans la création de solutions, et continuer à appliquer les principes d’équité et d’égalité de genre dans toutes nos initiatives. »

La célébration du 30ème anniversaire de la CIDE est une opportunité historique de renouveler les engagements et construire un partenariat fort pour la pleine réalisation des droits de l’enfant, ensemble : gouvernement, société civile, collectivités territoriales, influenceurs, leaders religieux et communautaires, secteur privé, et les enfants et jeunes eux-mêmes. « Nous appelons tous les acteurs à redoubler leurs efforts et accélérer leur action en faveur des enfants, leur protection et la promotion de leurs droits. UNICEF restera toujours aux cotes des enfants du Sénégal et du monde », a rappelle Mme Silvia Danailov au nom de l’équipe de l’UNICEF au Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici