Accueil Actualités Serigne Babacar Sy, « docteur de la loi, docteur de la foi...

Serigne Babacar Sy, « docteur de la loi, docteur de la foi »…

Les âmes bien trempées par une passion démesurée à l’égard de Cheikhal Khalifa aiment à scander ce vers, le 35ème du Taissir de Seydil Hadj Malick Sy (rta), écrit à l’annonce de la naissance de l’homme au bonnet carré.  35  comme le nombre d’années durant lesquelles, Al Khalifa resta un guide éclairé pour toute la communauté tidiane, c’est-à-dire de 1922, année de la disparition de son père, à 1957, année durant laquelle il s’éclipsa.

Voila pourquoi il soutenait que le « wassilatoul mouna » (taissir) reste son livre de chevet.

« Mon fils Ababakar a remplit tous ses devoirs. », avait fait savoir sa mère,Sokhna Rokhaya Ndiaye,rapporte  Ahmed Bachir Kounta. Théologien, docteur de la loi, docteur de la foi, mufti, patriarche, l’ homme de Dieu, Serigne Babacar Sy (rta) fut sans nul doute l’un des guides religieux les plus influents de son époque.

« Depuis ma naissance, j’ai toujours adopté et suivi Allah le Tout-Puissant et son Prophéte Mouhamad (Psl). J’ai remplit tous mes devoirs religieux sans défaillance aucune vis-à-vis de mon créateur. J’ai appris a mes disciples a connaitre et a suivre l’éternel », disait Borom bonnet Carré bi.

J’ai marché sans trébucher sur le chemin tracé par mon pére feu Seydi Hadj Malick Sy (rta) et j’ai respecté toutes les recommandations divines », Ces propos ont été rapporté par Serigne Cheikh Al Makhtoom qui ajoute que : «Ababakar Sy est notre père. Fut-il dans sa tombe, nous continuerons à le glorifier pour l’éternité», confie cet autre prince de la tijanya qui, lui, s’éclipsa un 15 mars 2017 .

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici