Sidiki Kaba sur les manifestations:  » Force restera à la loi ! « 

0 3

<<L’utilisation des cocktails molotov tue, et dans cette situation, l’Etat a le devoir de protéger les institutions de la République, les personnes et leurs biens>> tels sont les propos de Me Sidiki Kaba à l’occasion de sa conférence de presse conjointe avec son collègue Abdou Karim Fofana. Ce dernier, emboitant le pas au ministre de la justice se veut clair : « L’Etat restera ferme sur tout acte visant à créer des troubles à l’ordre public. Aucun État organisé ne laisse l’anarchie prendre les rues. » avant de poursuivre d’un élan flexible : << Le dialogue est un élément important de notre tradition démocratique. C’est dans l’ADN de notre politique>>.
Le porte parole du gouvernement a évoqué le souhait du président Macky Sall d’instaurer une stabilité sociopolitique. Selon lui:<< Cette volonté de dialogue dénote de l’engagement du Président Macky Sall d’œuvrer pour la paix et la cohésion nationale. << S’il y a des partis politiques qui refusent de participer au dialogue, c’est parce qu’ils ignorent que le dialogue fait partie de l’ADN de la politique au Sénégal>>. Plusieurs questions ont été écumées lors de cette rencontre à la primature notamment la plainte annoncée de l’avocat Juan Branco contre le Sénégal à la CPI. Le tempo est donné pour l’ouverture du dialogue national prévu le 30 Mai prochain. Un dialogue déjà source de division dans l’opposition.

Sara Jupiter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.