Sortie de Amadou Ly Akilee : démenti cinglant de Sutelec.  

0 156

Invité de l’émission politique  » Faram Facce » sur la Tfm, M. Amadou Ly de  » Akilee », ancien collaborateur de la boîte d’électricité a attaqué de manière frontale la gestion de Pape Mademba Bitèye qui, selon lui, est la cause de la cherté des factures. Une affirmation loin d’être partagée par le Syndicat Unique des travailleurs de l’électricité ( Sutelec).

 » En effet, ce monsieur invité pour décliner sa vision pour le Sénégal qu’il aspire diriger en sa qualité de  » candidat Mer Nguimbou » à la présidentielle de 2024, s’est fixé comme objectif, durant toute l’émission, la dénonciation de la résiliation de contrat leonin qui le liait à la Senelec et de jeter le discrédit sur les performances de la société, fruit de l’engagement et du sens du sacrifice de milliers de sénégalais qu’il aspire diriger  » a mentionné la déclaration de la Sutelec.

Ainsi, le Sutelec est revenu sur les nombreuses contradictions de M. Amadou Ly durant l’émission.  » Il parle de pertes de 400 milliards de francs CFA. Comment une entreprise peut elle connaître de si grosses pertes et continuer à fournir une meilleure qualité de service, une continuité du service et des performances jamais égalées ?  » se questionne-t- on dans la note du syndicat Unique des travailleurs de l’électricité.

Pour corroborer son argumentaire, le communiqué parle de la notation financière A+ et le chiffre d’affaires de la Senelec.  » En 2012, nous avions 944 mille clients pour 282,7 milliards de francs CFA de chiffres d’affaires avec une fourniture de 2327 Giga Wattheures soit 79,76% de rendement. Pour 2022, nous sommes à 2 millions 100 mille clients pour 885, 9 milliards de francs CFA avec une fourniture de 4862 Giga Wattheures soit 82,30% de rendement  » lit-on clairement dans la note.

Ces résultats, selon la Sutelec, sont confirmés par le contrat de performances signés entre l’Etat et la Senelec dont l’indicateur Global Annuel ( IGA) est certifié par des organes indépendants de contrôle durant ces trois dernières années.

La Sutelec rappelle qu’il a dénoncé la qualité des compteurs PowerCom comme celà a été fait avec Akilee.  » Nous invitons la Direction générale de la Senelec à améliorer sa communication, à l’Etat à tout mettre en œuvre pour baisser les tarifs de l’électricité avec l’exploitation du pétrole et du gaz. La souveraineté énergétique doit être la priorité car elle est une condition sine qua non d’une émergence économique durable  » défend le communiqué.

Pour conclure, la Sutelec lance un appel solennel aux travailleurs de toutes les obédiences syndicales à se tenir debout pour la défense de leur outil de travail et de ne ménager aucun effort pour la satisfaction de la clientèle.  » Nous rappelons aux comploteurs que leurs stratégies ne passera pas du moment que les acteurs en interne comme en externe sont identifiés  » prévient-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.