Accueil Justice Sortie du Garde des Sceaux : Me Moussa Sarr sermonne Malick Sall

Sortie du Garde des Sceaux : Me Moussa Sarr sermonne Malick Sall

La sortie du Garde des Sceaux continue de soulever des vagues. Me Malick Sall défendant hier les deux projets de loi portant modification du code pénal et du code de procédure pénale, a traité les députés de l’opposition « d’ânes ». «Je ne répondrai pas au coup de pied de l’âne. Mais je ne suis pas un chrétien non plus, je suis un musulman […] c’est un chrétien qui donne la joue gauche après une gifle sur la joue droite », avait-il déclaré.

Publicité

Une sortie que n’a pas apprécié Me Moussa Sarr, avocat au barreau. « Ces propos inacceptables, inadmissibles, sont susceptibles de porter atteinte à la cohésion sociale et à la stabilité du pays », a déclaré la robe noire.

Il rembobine : « cette déclaration malheureuse est très regrettable pour un ministre de la République de son rang. » « De tels propos sont condamnables, doivent être condamnés et je les condamne fermement. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici