Stade de Diamniadio : L’annonce de Matar Ba qui crée déjà la controverse

0 4

En 2023, le Sénégal devrait pouvoir jouer dans son stade de dernière génération. Une bonne nouvelle pour l’équipe nationale, actuellement contrainte de jouer à Thiès pour manque de stade. Mais hier, lors d’une visite au stade de Diamniadio, le ministre des Sports, Matar Ba, a fait une déclaration qui ne semble pas plaire aux Sénégalais.

En effet, l’homme fort du sport sénégalais a annoncé que le stade de Diamniadio, contrairement à ce qui s’est toujours fait au Sénégal, sera géré par des privés. « On ne sera plus dans le format ancien. Les privés vont intégrer la gestion. Ce qui est important pour la maintenance, mais aussi pour rentabiliser l’investissement. Un investissement de 150 milliards de francs CFA, ce n’est pas rien. L’Etat a fait des investissements. Ils doivent être rentabilisés. Ce n’est pas la direction des infrastructures du ministère des sports qui va le faire. Ce n’est pas le ministre des Sports qui va nommer le directeur du stade du Sénégal. Il y aura la partie administrative, mais il y a des secteurs qui seront gérés par des privés », a déclaré Matar Ba.
Les privés pour gérer ce bijou, une bonne nouvelle ? A voir la réaction des Sénégalais, ce n’est pas le cas. Sur les réseaux sociaux, les commentaires ne sont pas positifs, loin de là. Certains doutent déjà de la transparence de l’Etat.

« Quels privés ? Pour plus de clarté, publiez la liste des privés sénégalais qui seront associés à la gestion du stade. Basta avec les étrangers qui ne font que pomper nos ressources avec la complicité de l’Etat », lit-on par ailleurs. Pour d’autres, les privés qui devront gérer le stade ont déjà été choisis sur fond de népotisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.