Accueil Société SUPPRESSION DU POSTE DE PM : Les craintes des syndicats d’enseignants

SUPPRESSION DU POSTE DE PM : Les craintes des syndicats d’enseignants

La suppression du poste de Premier ministre ne sera pas sans conséquences dans les négociations entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants. Ainsi, le secrétaire général du Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire du Sénégal (Saemss) et membre du G6, craint des blocages.

‘’Dans le cadre des accords que nous avions l’habitude de signer, on s’était rendu compte que plusieurs ministres pouvaient intervenir sur une question et  qu’aucun ministre ne pouvait convoquer l’autre. Il était important que le Pm soit le garant de l’exécution du monitoring de ces accords’’, fait savoir Saourou Sène sur Rfm.

Ce dernier pense que si on enlève le Premier ministre et que chaque ministre « soit libre par rapport à l’exécution d’un accord ou d’une affaire et qu’il n’y ait pas de rencontre de monitoring au sommet le plus élevé, le dilatoire va persister ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici