Tchad: Mahamat Déby désigné président d’une transition prolongée de deux ans

0 6

Au Tchad, clap de fin pour le Dialogue national inclusif et souverain ouvert depuis le 20 août à travers une cérémonie de clôture ce samedi matin 8 octobre à N’Djamena. Le point sur une journée riche en couleurs et en annonces.

Le palais du 15-Janvier s’est drapé du tricolore bleu or rouge pour l’occasion. Une chorale dont les membres étaient vêtus des mêmes couleurs a ouvert la séance en chantant l’hymne nationale.

Deux représentants des religieux sur les trois conviés ont prononcé chacun une prière. L’Église catholique, qui s’est retirée du Dialogue, n’a pas répondu à l’invitation du protocole.

Puis, vient la lecture des annonces et des remerciements aux différents partenaires qui ont accompagné le processus ayant conduit au dialogue. Parmi les résolutions, l’ancien chef de l’opposition, Saleh Kebzabo annonce que le Conseil militaire de transition, le groupe de quinze généraux qui dirige le pays depuis 18 mois, est dissout, désignant par la même occasion Mahamat Idriss Déby Itno comme président de la Transition. Tonnerre d’applaudissements dans la salle.

Parmi les principales annonces, la modification de la Charte de la transition pour notamment augmenter le nombre des membres du Conseil national de transition, le Parlement provisoire.

Dans son allocution de circonstance, Mahamat Idriss Déby Itno a réitéré son appel à l’opposition qui refuse de participer au processus de transition. Il a aussi annoncé la libération de tous les prisonniers de guerre.

Avec RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.