Accueil Actualités Tentative d’arnaque : La DGID alerte les usagers

Tentative d’arnaque : La DGID alerte les usagers

Suite à des signalements provenant d’usagers victimes de tentatives d’arnaques, la Direction générale des Impôts et Domaines (DGID) a sorti un communiqué visant à rassurer ses usagers.

« À toutes fins utiles, la DGID tient à rappeler aux contribuables, que, ce jour, les plateformes d’intéraction avec les usagers pour la télé-déclaration et le télépaiement des impôts et taxes sont exclusivement ainsi répertoriées (sur) Etax, pour les grandes et les moyennes entreprises ; Mon espace perso, pour les particuliers et les petites entreprises ; Sen-étafi, pour le dépôt des états financiers ; E-service, pour les formalités afférentes aux mesures fiscales Covid-19 et le dépôt des états récapitulatifs des impôts et taxes déclarés ; et le Timbre fiscal électronique pour l’acquisition de timbre. »

Le problème relève de la cybercriminalité. « Un individu se présentant comme un Inspecteur des Impôts envoie des mails et émet des appels téléphoniques à des fins frauduleuses. Le plus souvent, le prétexte utilisé est la réclamation d’arriérés d’impôt ou la proposition de facilités pour l’acquisition de terrains ou l’accélération des procédures en instance dans les services des impôts et des domaines. La vraisemblance des manœuvres utilisées est de nature à tromper la vigilance d’honnêtes citoyens », ajoute la note. Laquelle souligne que « des mesures nécessaires sont prises pour mettre cet individu, et ses éventuels complices, hors d’état de nuire ». Avant d’indiquer qu’« à ce jour, la DGID ne perçoit aucun paiement électronique via les opérateurs privés de transfert d’argent et tous les paiements physiques sont effectués dans ses guichets et ils donnent lieu à la délivrance d’une quittance. »

Les usagers sont donc invités à ne pas donner suite aux demandes de paiement ou d’envoi d’argent en dehors des canaux cités plus haut. « En cas de doute, il est recommandé de se rapprocher de son centre fiscal de rattachement ou d’appeler au 818 00 11 11 », clôt la DGID.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici