TER : Les premières critiques s’abattent sur l’infrastructure

0 6

Le 27 décembre dernier, le Train Express Régional (TER) a été officiellement lancé. Il roulera entre Dakar et Diamniadio, passant par ailleurs à Thiaroye et Rufisque.

Ce bijou, construit pour plus de 700 milliards de nos francs hors taxes, n’arrangent cependant pas certains sénégalais. C’est le cas de Fatou Ndiaye, vendeuse de poisson.
« Le train express régional n’est pas à la portée de tous. Car, toute personne disposant de certaines marchandises, comme les poissons, les poissons fumés, du bois, ne sont pas autorisées à voyager à bord. Chaque jour, je quitte Thiaroye pour amener mes marchandises au marché. Je trouve plus bénéfique et accessible les cars Ndiaga Ndiaye et les bus Tata. Car, les prix sont abordables et nous permettront d’épargner nos bénéfices au quotidien, même si le train offre plus de confort et de sécurité », dit-elle sur Rewmi.

Mbaye L. Mbengue, lui, attend l’élargissement du Ter vers les régions pour que tout le Sénégal puisse bénéficier de la révolution du secteur des transports en commun. « J’espère que ce TER a été bien mûri et qu’il marquera une avancée dans le transport public jusqu’au-delà de Dakar », dit-il. En revanche, compte tenu du pouvoir d’achat de bon nombre de Sénégalais, Mbaye trouve les prix chers.

« En plus du mode d’opération qui laisse à désirer, je ne pense pas que ça va changer beaucoup de choses, vu que l’argument qui a été brandi depuis le début est très biaisé. Pour aller à la gare, il faudra toujours trouver un moyen de transport et on sera obligé de patienter. Ce qui ne répond pas à l’élimination des bouchons », ajoute-t-il. Pour rappel, le Train express régional rallie Dakar-Thiaroye pour un prix de 500 FCFA ; Dakar-Rufisque à 1000 FCFA et Dakar-Diamniadio à 1500 FCFA.

Cependant, pour le journaliste Khokhane Ndong, ce TER est une excellente chose. « Le train express régional est un très bon projet car avec le confort, la rapidité et l’absence d’embouteillage, cela permettra de désengorger Dakar. J’ai testé l’efficacité du train qui relie Dakar et Diamniadio en 19 minutes, c’est un projet à encourager voire le prolonger jusqu’à Thiès ainsi que les autres régions du pays. Pour les bagages, il est tout à fait normal de poser des restrictions pour éviter de salir le train et les odeurs nauséabondes. Donc on doit tous les emballer », avertit le journaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.