Accueil Société « Thiat » Un musulman ne doit pas refuser de serrer la...

« Thiat » Un musulman ne doit pas refuser de serrer la main de son prochain

Un musulman ne doit pas refuser de serrer la main de son prochain, conformément aux prescriptions. Je ne pouvais, à vrai dire, rester muet face au comportement troué d’indiscipline et d’arrogance du jeune rappeur Thiat du groupe Keur Gui de Kaolack sur le plateau de la télévision 7tv de notre consœur Maïmouna Ndour Faye. Pour qui te prends-tu pour oser « humilier » publiquement quelqu’un qui peut, pourtant, être ton père ? Farba Senghor, en l’occurrence, qui a des défauts qu’il partage avec de nombreux acteurs de cette classe politique, de l’opposition comme du pouvoir. Je sais que la plupart des Sénégalais n’ont pas approuvé ce geste du rappeur de Y’en a marre, mais n’osent pas le dire parce que la tendance est à la diabolisation de tous ceux qui émettent un avis pouvant être perçu comme un clin d’œil au pouvoir. D’ailleurs, c’est le genre de comportement qui porte atteinte à l’image de marque de l’opposition. La discipline, l’humilité et le respect aux aînés sont des choses partagées par toutes les religions révélées. Anas Ibn Mâlik a dit : « Un vieillard est venu voir le Prophète, mais les gens présents mirent beaucoup de temps à lui céder le passage. Le Prophète dit alors : « Ne fait pas partie de notre communauté celui-là qui ne se montre pas clément avec notre petit et n’honore pas notre grand. » (At-Tirmidhî). Le Prophète, dans ce hadith, désavoue ceux de sa communauté qui ont le cœur dur, ne prennent pas en pitié les enfants ni n’honorent les gens plus âgés qu’eux. Je suis meurtri !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici