Accueil Politique Tirs de lacrymogènes devant le domicile de Sonko pour disperser la foule

Tirs de lacrymogènes devant le domicile de Sonko pour disperser la foule

C’est déjà l’affluence chez Ousmane Sonko. Les militants de son parti Pastef et ses sympathisants se sont mobilisés, ce matin, devant sa maison sise à la Cité Keur Gorgui. Accusé de viols et de menaces de mort par une jeune dame âgée d’environ 20 ans, Sonko fait l’objet d’une convocation, ce lundi à 10h, à la Section de Recherche suite à la plainte que sa présumée victime a déposée. Il a évoqué hier face à la presse, son immunité parlementaire et le complot dont il serait victime pour annoncer qu’il ne répondrait pas à la convocation.

Ses militants surexcités disent être prêts à tout pour empêcher que leur leader soit cueilli. Lors de sa conférence de presse, hier, Ousmane Sonko exigeait le respect total du processus de la levée de son immunité parlementaire, condition sine qua non pour déférer à une quelconque convocation.

La police est actuellement sur les lieux. L’on a aperçu deux voitures pick- up faire la ronde aux alentours de la maison du leader de Pastef devant laquelle se sont massés militants et sympathisants. On retient des propos de ces inconditionnels des menaces et des mises en garde à l’endroit des personnalités du pouvoir, notamment le ministre de l’Intérieur et le procureur de la République.

Avec Emedia

Au moment ou nous mettions en ligne ce texte ,la police use de grenades lacrymogènes pour disperser la foule.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici