Touba : Après le Magal, la cité religieuse jonchée de dépôts d’ordures

0 2

Depuis dimanche dernier, la cité religieuse de Touba se vide de ses pèlerins après la clôture de la cérémonie officielle du Magal consacrant le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba.

Senegal7 qui ne laisse rien en rade a promené ses caméras dans la cité au moment où les pèlerins quittent la sainte. Dans presque tous les quartiers et lieux de culte, les dépôts d’ordures sont visibles dégagent une odeur nauséabonde qui fait craindre le pire.

Ni la mairie, encore moins les Baye Fall n’ont daigné s’attaquer à ces dépôts d’ordures qui infestent toute la cité religieuse. Au niveau des lieux d’immolation des milliers et des milliers de bœufs et de moutons ,le sang versé drape le sol d’une odeur fétide mêlé aux épluchures des légumes et autres condiments utilisés au niveau des cuisines.

Bouteilles d’eau vide,de boissons sucrés, de canettes de boisson et de sachets en plastiques jonchent partout le sol.Il faudra en effet plusieurs jours pour que la sainte retrouve son lustre d’antan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.