Touba : Ces inquiétudes autour de l’organisation du Grand Magal, édition 2022

0 10

C’est le temps des inquiétudes chez les organisateurs du Magal. A quelques jours de ce grand événement religieux, malgré le branle-bas de combat, l’assurance n’est pas garantie chez les autorités chargées de faire du Safar un événement sans couacs majeurs.

Seulement, la seule tache noire reste les inondations, les problèmes d’assainissement auxquels les populations de plusieurs quartiers de la ville sainte sont confrontées. Certains ont dû quitter leur domicile.

Mais le porte-parole du khalif Général des mourides Serigne Bassirou Abdou Khadre semble inciter tout le monde à redoubler d’efforts et de persévérance. En effet, après avoir reconnu les efforts consentis par les autorités, il les invite à prendre des dispositions idoines pour les populations en difficultés.

Cependant, le marabout exhorte les commerçants aussi à faire preuve d’indulgence surtout avec la spéculation et la surenchère du prix du sac de 25 kilos de l’oignon qui s’échange à 50000FCfa sur le marché à Touba.

D’autres produits de consommation ont aussi connu des hausses à Touba. Le Magal est prévu le 15 septembre prochain. Il marque le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du Mouridisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.