Touba : Une course-poursuite de véhicule a failli virer au drame

0 24

Hier mardi, une course-poursuite opposant un indicateur de la douane de Louga à un jeune commerçant de Ocass détenteur d’un véhicule appelé « RIM » a  failli tourner au drame.

En effet, Seck est chargé d’alpaguer les véhicules interdits de circulation faute de documents légaux. Seulement hier, il conduisait dans Touba une voiture jadis mise en fourrière par la douane de Louga et qui appartenait à sa cible du jour.

Cette dernière a très vite reconnu son ancien véhicule et n’a guère voulu rater l’occasion de le récupérer. Ainsi, elle a profité du manque de vigilance de l’indicateur Seck pour s’incruster dans la voiture et tenter de s’enfuir.

«  Ce véhicule, je l’avais acheté à 1,5 million de francs cfa. L’argent m’a été remis en guise d’appui lorsque ma cantine avait complètement été consumée par le feu lors du dernier incendie qui avait ravagé une bonne partie du marché Ocass. Je l’avais ensuite prêtée à un ami qui a malheureusement rencontré les douaniers de Louga », s’est justifié le jeune commerçant à Dakaractu.

Pour se lancer à sa poursuite, Seck a sauté à bord d’une Toyota Avensis et trois dames ont failli être renversées en route et un choc sans dégâts majeur s’en suivra.

Modou Diop Diaobé, un élément de la police religieuse locale ( Xudamul Xadim), se chargera d’arrêter les protagonistes pour ensuite remettre le dossier aux éléments du commissariat spécial de Touba.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.