Accueil Actualités Tournée économique de Macky Sall : L’opposition de Birkilane exprime sa déception

Tournée économique de Macky Sall : L’opposition de Birkilane exprime sa déception

«Nous, membres de l’opposition du département de Birkilane (Pastef, Rewmi, Bokk Guis-Guis, PDS, And Dolele Khalifa Sall, République des valeurs, Grand parti, Aj\Pads…), sommes très déçus et surpris de la «tournée économique» du chef de l’Etat dans le département de Birkilane. Elle est inopportune et désastreuse pour la population», a déclaré le pôle des opposants du département de Birkilane, lors de leur conférence de presse organisée ce vendredi.

Sur le plan sanitaire, les opposants de Birkilane ont soutenu que cette visite est inopportune, compte tenu du contexte lié à la pandémie de la Covid-19 que tous les Sénégalais essayent tant bien que mal de combattre par le respecter des mesures barrières.

Pour eux, le président Macky Sall et ses partisans ne devaient même pas penser à regrouper les Sénégalais, en particulier les fils du département de Birkilane, un jour de «louma» (marché hebdomadaire, Ndlr) où on a tout le pays qui rallie Birkilane sans le moindre respect des mesures barrières.

Pendant ce temps, poursuit le pôle, ce même Exécutif et ses services ont théorisé l’interdiction de tous les rassemblements dans les lieux publics. Ainsi, la prière en groupe, les «gamou», les «ziarra» et autres regroupements ont été annulés. Alors qu’aujourd’hui, on assiste à une deuxième vague de contamination en Europe.

Sur le plan économique, ils affirment que c’est inopportun, car le ministre Abdoulaye Daouda Diallo avait dit récemment que le Sénégal a chuté, du point de vue de sa croissance prévisionnelle, de 6.8 à 1.1 et le Fmi parle de 0.7.

«On a aussi constaté que beaucoup d’acteurs sont fortement impactés (les ouvriers, les marchands ambulants, les sans-emplois fixes…) tandis que le mode de financement pour relancer l’économie ne les prend même pas en compte. Au lieu d’essayer d’apporter des solutions pour faciliter la résilience de ces couches, le président Macky Sall mobilise plus de 100 véhicules avec son lot de dépenses connexes (carburant, per diem et frais de mission, nuitée d’hôtel, restauration et divers) dans le seul but de faire une campagne électorale qui est à peine déguisée», se désolent-ils.

Du point de vue social, affirment toujours les opposants de Birkilane, cette tournée est malvenue, car plus de 25 départements sont touchés par les inondations, sur fond de situation sociale extrêmement difficile liée à la pandémie.

Enfin, la population du département de Birkilane attend toujours les promesses faites pour l’exécution de l’enveloppe d’investissement d’un montant de 206 milliards 790 millions, entre 2015-2017, par le chef de l’Etat, lors du Conseil des ministres délocalisé du 15 avril 2015 à Kaffrine. Le goudronnage des axes Birkilane – Sègre – Mabo – Wanar – Nioro. L’axe Mabo – Mbeuleup – Kaffrine, l’axe Birkilane – Touba Mbella – Mboss – Gniby est devenu une sur-priorité pour le département.

Birkilane est l’un des départements qui, depuis 12 ans, ne dispose d’aucun bâtiment administratif, ni d’un lycée ni d’un hôpital et même pas de radiographie standard ou échographie, encore moins une mammographie, pour ne citer que ceux-là.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici