Accueil Société TRAFIC DE BOIS EN CASAMANCE : LES CHIFFRES EFFARANTS DU PILLAGE

TRAFIC DE BOIS EN CASAMANCE : LES CHIFFRES EFFARANTS DU PILLAGE

En Casamance, depuis 2010, plus d’un million d’espèces d’arbres ont disparu, d’après des statistiques partagées par l’ex-ministre de l’Environnement, Haïdar El Aly. Il ajoute que le Sénégal perd 45 000 hectares de forêts, chaque année. Par ailleurs, en dix ans, le trafic illicite de bois a procuré aux auteurs du pillage, 140 milliards F CFA.

Publicité

Actuellement, toute personne arrêtée pour coupe et trafic de bois peut être condamnée à une peine d’emprisonnement ferme de quatre à dix ans. Malgré les sanctions pénales, la coupe continue, créant un véritable désastre écologique. La preuve ! Sur le long chemin de Kouram, une bourgade située dans la commune de Kataba 1, des écorces, des morceaux de bois issus du rabotage couvrent une bonne partie de la route, rapporte le correspondant du journal Le Soleil.

L’équipe du Lieutenant-Colonel Dione, en croisade contre le fléau, a mis la main sur six personnes placées sous mandat de dépôt. Toutes de nationalités étrangères, ces dernières attendent d’être jugées pour les délits de trafic illégal de bois et association de malfaiteurs.

Parmi les espèces menacées de disparition, le vène, rare dans le monde et emblématique dans les régions Sud du Sénégal et vendu au prix d’or sur le marché international.

En 2020, les agents des Eaux et Forêts de l’inspection régionale de Ziguinchor ont mis la main sur 357 billons de vène, 51 billons de caïlcédrat contre 3 à Ziguinchor et 2 à Oussouye.

Outre le bois de vène, ils ont également saisi 56 billons de linké, 104 plateaux de Caïlcédrat, 290 planches de fromager, 196 planches de vène, 1723 lattes de rôniers, 125 stères (bois de chauffe), 1846 sacs de charbon de bois, etc.

En plus du bois et autres produits forestiers, le Colonel Dione et ses hommes ont mis la main sur une voiture, une charrette, un tracteur, trois motos, une tronçonneuse, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici