Accueil Société Trés Mauvaise nouvelle pour Boughazelli

Trés Mauvaise nouvelle pour Boughazelli

Les choses se corsent pour Seydina Fall Boughazelli, en détention provisoire à la maison d’arrêt de Rebeuss pour association de malfaiteurs et contrefaçon de signes monétaires. Il risque de perdre son immeuble R+4 sis à Hamo (3) Guédiawaye.

Selon les informations du journal Kritik, cette maison sera vendue aux enchères à cause d’un prêt non remboursé à la Banque islamique du Sénégal (BIS). Une vente par expropriation forcée qui se tiendra le lundi 6 avril 2020, à 08 h30 mn, à la barre du Tribunal de grande instance de Guédiawaye, tenant audience des criées. Une vente poursuivie à la requête de la Bis, société anonyme au capital de 20 milliards FCFA, poursuites et diligences de son Directeur général élisant domicile au cabinet de Me Abdou Thiam avocat à la cour.

S’agissant de l’objet de la vente, le quotidien informe qu’ « il s’agit d’un terrain bâti sur cinq niveaux comprenant chacun un espace familial, des dégagements intérieurs, une cuisine, quatre chambres, un cabinet de toilettes, une salle de bain, un salon et trois balcons. La mise à prix est fixée à la somme de 48 millions de FCFA et le taux des enchères à la somme de 1 000 000 FCFA ».

Toutefois, ajoute Kritik : « Nul ne peut enchérir sans avoir préalablement consigné, entre les mains de l’administrateur en Chef du Greffe du Tribunal de grande instance de Guédiawaye, une somme au moins égale au montant de la mise à prix et par chèque certifié ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici