Accueil Actualités Tribunal de Dakar : le Synpics dénonce la discrimination contre la presse...

Tribunal de Dakar : le Synpics dénonce la discrimination contre la presse privée

6
0

Le Synpics dénonce la discrimination dont ont fait l’objet les chroniqueurs judiciaires des médias privés. Ces derniers ont été interdits d’accès au Tribunal de Grande Instance (Tgi) hors classe de Dakar par les gendarmes préposés à la sécurité des lieux. Seule une journaliste du quotidien « Le Soleil » a eu accès au tribunal. Le prétexte servi par les gendarmes est que les cartes de presse des organes du privé ne permettent pas d’identifier les journalistes. Le secrétaire général du Synpics, Bamba Kassé, précise à l’endroit des gendarmes et celui qui leur a donné l’ordre, que cette décision viole deux principes à savoir le libre accès des citoyens à une audience publique du tribunal qui rend la justice au nom du peuple et le libre accès à une source d’information. Le nouveau chef de poste de sécurité du tribunal a confié à certains chroniqueurs judiciaires que la décision émane du secrétariat de la Cour d’Appel de Dakar. Le Synpics et l’Association nationale des chroniqueurs judiciaires condamnent sans réserve cette décision discriminatoire. Bamba Kassé rappelle la mission de service public des chroniqueurs judiciaires. Il souligne, selon L’As, que les cartes professionnelles dites « maison » sont utilisées et que la non-mise en place de la Commission Nationale de la Carte de Presse n’est pas la faute des chroniqueurs judiciaires. Il interpelle les autorités judiciaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici